L’atelier radio // On en parle!

Démarrage de la radio citoyenne

Depuis le 31 mai, la radio a débuté!

Découverte de la technique, présentation du projet et le groupe est déjà lancé!

Vous rêvez de nous rejoindre? C’est facile!

C’est tous les jeudis, 19h au 26 rue Kéramis à La Louvière!

Notre aventure commence et nous avons la chance d’avoir déjà un article sur le projet!

Si vous êtes curieux, découvrez-le!

Les bases ont été jetées depuis plusieurs semaines, l’Association GSARA lance sa radio citoyenne sur La Louvière. Un concept qui a déjà séduit plusieurs Louvièrois.

Association née en 1976, GSARA a depuis bien grandi. Si bien qu’elle compte des antennes aux quatre coins de Belgique et de Wallonie. La Louvière a la chance d’accueillir l’une d’entre elles. « GSARA, c’est une ASBL dont l’un des axes fondamentaux est l’éducation permanente, essentiellement centrée sur des ateliers et formations audiovisuels, ce qui est assez rare pour ne pas dire quasiment unique en Belgique », nous explique Marc Cerfontaine.
Car si l’ASBL dispose aussi d’ateliers de production, elle se consacre donc surtout à l’organisation d’ateliers qui « visent l’analyse critique des médias, de leurs formes et de leurs contenus et proposent des programmes d’expression autour de la vidéo, de la radio, de la photo et des autres outils de l’image et du son. »
Et c’est comme ça que La Louvière a vu naître son atelier «radio citoyenne». Cet atelier nous a été inspiré par ce que font nos collègues des autres antennes, notamment à Molenbeek, où cet exercice existe depuis un petit temps et fonctionne très bien. Ils ont même un partenariat avec Radio Panik qui diffuse leur émission tous les mois sur ses ondes. »
C’est donc sur ce modèle que désire se calquer l’antenne louviéroise.
« On est ici encore dans la phase d’expérimentation. Les participants n’ont pas d’expérience en la matière et je découvre aussi la radio, un média que je connais un peu moins. On est dans la découverte. On a fait quelques débats improvisés pour commencer à apprivoiser ce média tout à fait particulier. On ira aussi faire quelques reportages et on enregistrera une émission à Fedasil en septembre. »
Le concept, en tout cas, séduit. Ils sont déjà huit à avoir rejoint l’équipe et à se donner rendez-vous tous les jeudis en soirée. Des personnes issues d’univers totalement différents, « ce qui était aussi le but de cette expérience », ajoute Marc Cerfontainre. « C’est un atelier qui est ouvert à tous et c’est aussi pour cela qu’on l’organise en dehors des heures de bureau. »
Dès janvier prochain, Marc et son groupe de radiophiles en herbe espèrent avoir leur propre émission. Mais il n’est pas trop tard pour les rejoindre.
 
[Extrait du Vlan 20/06/2018]
 
 

qui contacter?

Marc Cerfontaine

Animateur en Education Permanente,