Rouge Coltan

2017 – Docu/Fiction d’Animation – durée 32 min – actuellement en production

Le Film:

Rouge Coltan” est un docu-fiction d’animation, proposant d’analyser, à travers l’histoire d’Abo un jeune Bruxellois d’origine congolaise, les traces de la mémoire coloniale.

Au cours d’une séance de géo-caching sur les traces de la mémoire coloniale, Abo, qui n’a jamais connu son père, plonge dans l’histoire de sa famille qui est aussi l’histoire de la RDC depuis l’Etat Indépendant du Congo.

Une réalisation de Jean Pierre Griez

Une coproduction GSARA absl et Village du Monde asbl

Thématique:

Rouge Coltan” se penche tout particulièrement sur des questions relatives aux matières premières et aux causes des migrations, dans le but de donner à comprendre les mécanismes de domination (politiques, militaires, économiques, et culturels) en oeuvre lors de la colonisation afin de permettre à un public large d’avoir des clefs de lecture pour la persistance des inégalités entre la RDC et l’Europe.

Le film propose d’aiguiser le regard du spectateur sur autant d’enjeux cruciaux et pourtant trop souvent passés sous silence, en ce qui concerne la mémoire coloniale :

L’épisode tragique du caoutchouc rouge, la résistance méconnue des Congolais, la colonisation « normale », les luttes pour l’indépendance, la persistance des rapports inégaux avec la métropole en passant par le conflit meurtrier dans l’Est du pays entretenu par les multinationales convoitant le coltan et d’autres minerais.

Public Cible:

Le film peut être utilisé aussi bien dans des écoles, que dans le cadre d’animations en dehors du système scolaire. Par sa forme (docu/fiction d’animation) ce film s’adresse aussi bien à un public jeune qu’à un public adulte; il s’adresse autant aux gens issus d’un parcours migratoire, d’origine africaine (congolaises, rwandaise, burundaise) qu’au belges de souche. C’est un film qui s’adresse aussi au milieu associatif, actif dans le secteur socio-culturel sur des thématiques de migration, de colonisation, de lutte contre le racisme, d’inclusion, de citoyenneté, d’éducation au développement, des rapports Nord-Sud.

Exploitation:

Projection 2019

– le mardi 19 mars 20h au Caméo à Namur (org.Les Grignoux) (+débat réa+ Mémoire coloniale)
– le mercredi 20 mars 20h au cinéma Sauvenière à Liège (org.Les Grignoux) (+débat réa+ Colette Braeckman)
– le jeudi 21 mars 18h30 à Mons (UMons/aud.Gutenberg) (org « campus plein Sud ») (+ débat réa et Sabine Kakunga du CNCD)
le vendredi 22 mars à 22h au Centre Culturel Bruegel à 1000 Bruxelles (rue des renards 1F) (en seconde partie, après le spectacle « The King »)
– le vendredi 29 mars à 22h au Centre Culturel Bruegel à Bruxelles (en seconde partie de « The King »)
– le mardi 23 avril à 20 h au Palace à Bruxelles (+débat réa + interpellation têtes de listes élections) (org Les Grignoux + mémoire coloniale)
– le dimanche 5 mai à 16 h au M Museum de Leuven (Afrikafilmfestival Leuven) NEDERLANDSE ONDERTITELING!
– le vendredi 17 mai à 12H30 à Mons au Plaza-Art (Auditoire Abel Dubois) (org « Les midis du court »/Plaza-Art) (débat avec le réalisateur)   

 Pour toutes demandes de projections publiques ou scolaires contactez sandra.demal@disc-asbl.be ou eleonora.sambasile@gsara.be

Trailer :

https://vimeo.com/281417958

Fiche Pédagogique

 Page facebook du film