Blockchain, Kesako ? Introduction rapide aux enjeux politiques et citoyens

Nous avons écrit deux articles de vulgarisation à propos de la Blockchain pour notre magazine, le Causes-Toujours.

Mon intention première en entamant cet article était de contribuer à notre rubrique « Mémoire(s) » et d’essayer de cerner les implications d’une nouvelle technologie comme la blockchain dans le champ de la mémoire. Je n’y suis pas parvenu, ce sera pour un prochain numéro. Les déjà nombreuses sources d’information disponibles sur le web partent dans tous les sens : économie, politique, citoyen, artistique..

Je vous relaterai donc ici l’état d’une réflexion en cours, pas mûre du tout. Autour de moi, dans le monde associatif, parmi mes quelques contacts dans le monde de la justice, des institutions ou du coté du monde politique régional (je suis de Charleroi), quand j’évoque le mot blockchain, c’est le grand néant. Personne ne semble au courant du tsunami annoncé. Je m’autorise donc en cette édition estivale un petit détour du côté de la blockchain. Un sujet qui ne concerne pas spécifiquement le domaine audiovisuel mais qui, en tant qu’acteur associatif, concerne le GSARA, ses travailleurs et finalement les citoyens préoccupés.

Lisez la suite sur le site du Causes-Toujours :

2. La blockchain ! Du Web à la chaîne, enjeux civiques

 

Ce contenu a été publié dans articles, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.