Les tables de conversation du Passage 45

Pendant quelques mois, nous avons assisté et enregistré les séances hebdomadaires des tables de conversation se déroulant à l’Antenne Carrefours Projets du CPAS de Charleroi. Ce public est composé d’hommes et de femmes, de toutes nationalités, de toutes confessions, apprenant le français.

Pour nos participants, l’enjeu est avant tout linguistique : apprendre, s’exercer et échanger en français afin de poursuivre leur parcours en Belgique pour, au final, pouvoir vivre comme tout-le-monde. Avoir un travail, envoyer les enfants à l’école et couler des jours paisibles à Charleroi.

Mais l’arrivée du Gsara et de leurs micros a ajouté plusieurs dimensions à l’exercice. Tout d’abord, puisque la parole est enregistrée, il s’agit d’être attentif, de parler au mieux; les paroles ne s’envolent plus !

Outre la forme, il s’agit également de penser au fond, au sujet de leurs conversations; les meilleurs moments seront montés et diffusés sur Internet. Il s’agit de faire bonne figure et de montrer qu’ensemble, les sujets les plus complexes peuvent donner naissance à une analyse pertinente.

Nous abordons ainsi ensemble différentes thématiques de société et pour les animateurs, le petit décalage que l’on obtient en comparaison d’une parole autochtone est un régal radiophonique. Même s’il n’est pas toujours facile d’enregistrer une conversation collégiale entre 20 personnes…

Une autre facette qui découle de l’exercice et qui tient les animateurs à cœur est l’aspect journalistique, l’acte technique et citoyen du journaliste curieux qui note que telle ou telle phrase, tel silence est révélateur et intéressant à inclure dans le montage audio. Nous tentons de pousser cette attitude au maximum auprès de ce public qui préfère souvent rester discret et ne pas faire de vagues … une petite révolution mentale ….

L’un dans l’autre, séances après séances, au gré des sujets abordés ou évités, c’est un  groupe plein d’ humanisme pétillant, d’un respect de la différence épatant et d’un humour décapant que vous pouvez écouter dès à présent sur Internet. Nous avons en effet choisi ensemble de créer des  » thinglink  » pour présenter le contenu des enregistrements.

Les  » thinglink  » sont des pages internet modulables qui hébergent du son et une image. Nous avons ainsi crée un journal d’info, « pastiche » d’un titre de la presse gratuite bien connu, considérant que les sujets abordés y étaient finalement semblables mais pas du tout traité avec la même manière : le « Métro » est donc devenu l’ « Alpha ». Cinq numéro de ce « journaux-audio » sont déjà disponibles.

 

Clique ici pour accéder aux Thinglink

 

DSCF7440 DSCF7445 DSCF7443 DSCF7437 DSCF7436 DSCF7435 DSCF7434 DSCF7433 6nov (3)

Ce contenu a été publié dans Ateliers réalisés, Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.