Long métrage en folie

Se lancer dans un projet de fiction est toujours un travail de fond. Même si le format est court, la scénarisation et la mise en scène sont chronophages. Lorsque le projet se déroule dans une Maison de repos au rythme d’un rendez-vous tous les 15 jours, ça peut être long. En ce mois de juillet 2018, nous clôturons les derniers tournages à la MRS du Sart-St-Nicolas à Marcinelle.

Cela fait un peu moins de deux ans que les premières séances de réflexion ont eu lieu. Et, au fil du temps, certains pensionnaires ont un peu perdu de vue l’objectif initialement déclaré. Nous avons donc réalisé un petit montage à destination des hôtes de la maison de repos et du personnel : qu’ils n’oublient pas le projet commun. en effet, nous avons besoin de toutes les bonnes volontés afin de boucler les dernières scènes. ce petit montage passe donc régulièrement sur les écrans de la maison de repos afin de mobiliser tout-le-monde sur le projet.