Atelier Internet et vie privée

Nick_Gentry_9362274681_30905d0de3_o

Contexte

Internet est devenu le principal vecteur de communication, tant dans la sphère privée que professionnelle. Le web est aussi le terrain de chasse des agences marketing, des publicitaires, des pirates, des arnaques, de la cyber-police. Pour beaucoup de monde les dangers sont mal identifiés et les solutions sont méconnues.
La plupart d’entre-nous utilise des services gratuits pour naviguer et communiquer (mails, réseaux sociaux, moteurs de recherche, etc.). En échange de cette gratuité, nous fournissons souvent involontairement des données personnelles.

  • Quelles sont ces données, quelles traces laissons-nous dans le sillage de notre « surf » ?
  • Quel type de profilage publicitaire s’applique à nos activités en ligne ?
  • Comment tenter de conserver une certaine confidentialité dans nos échanges ?

Il est essentiel, pour comprendre les enjeux, de savoir quels sont les acteurs avides de données, quelles traces nous laissons sur la toile et par quel mécanisme et les conséquences possibles de ces empreintes.

L’objectif général est d’apprendre à assurer une certaine confidentialité de nos échanges en ligne.

balleyne_2668834386_e515577409_o

Objectifs Opérationnels

Le but de cet atelier est double. Tout d’abord, nous désirons encourager le public à prendre en mains son identité online. Choisir ce que l’on laisse voir, choisir de rester anonyme et s’en donner les moyens. Voici un objectif qui, il y a quelques années, était facilement réalisable. Aujourd’hui, l’interconnexion d’un énorme volume de données vous fait – bon gré, mal gré – participer à la valse des catégorisations, des enquête statistiques, … Derrière un nom ou derrière une IP, un robot analyse votre comportement et prend des décisions à votre sujet ( pour l’instant, cela concerne principalement la publicité que l’on va vous envoyer, mais demain … ?).  Les concepts d’identité et de vie privée sont fortement impactés par l’utilisation d’Internet dans nos vies : pourquoi et comment se placer face à une telle évolution ? C’est ce que nous essayerons de déterminer ensemble.

Ensuite, l’objectif plus pratique de ce module est de créer une clé de sécurité PGP  pour chacun à l’issue de l’atelier. Cette clé leur permettra d’authentifier et de crypter leurs mails et ainsi de s’assurer de la provenance et de la confidentialité des correspondances par mail.

SONY DSC

Le contenu de l’atelier

L’atelier se déroulera en trois parties d’une durée respective de trois heures. Cet atelier est flexible. Les participants sont libres de participer à l’une des trois sessions ou à toutes, selon leurs affinités.

Le premier volet s’intéressera aux traces de navigation laissées par l’internaute. À travers un cas pratique, les participants découvriront les traces laissées par un quidam sur Internet et sur les réseaux sociaux.

Le second volet invitera les participants à réaliser un faux profil Facebook, About.me ou Google+, afin de les amener à réfléchir sur les conséquences que peuvent engendrer les données qu’ils dispersent sur le web.

Le troisième volet sera dédié au cryptage et à la signature de mails. En effet, pouvoir prouver que l’on est bien la personne que l’on prétend être est un des premiers actes de sécurité sur Internet. Pouvoir générer et joindre sa signature électronique participe au bon fonctionnement de nos échanges. A l’issue de cette deuxième partie, chaque participant recevra une clé publique lui permettant de crypter ses courriels.

kevin_dooley_6041370795_4a8b501506_o

Publics

L’atelier s’adresse à un public adulte, habitué à naviguer sur Internet mais pas spécialement au fait des dangers de la collecte d’informations personnelles sur la toile. (Que sait votre ordinateur ? Que connaît votre navigateur ? Que transmettent les sites gratuits ? …)

Ce contenu a été publié dans Ateliers, Offre Ateliers, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *